La mafia et l’austérité

Ouf sorti d’Albanie et retour à l’euro !

Sur la route de ce pays on trouve environ 2 stations essence par km. Ca doit couper à l’huile et pas payer ses taxes, coquins. Ah et puis le nombre d’hommes aux cafés est aussi impressionnant que l’absence de femmes dans les rues.
Quant à Tirana c’est l’enfer ! Mais il y a enfin des filles, et on peut y dialoguer au klaxon : c’est génial. Beaucoup de policiers : « avant avec les démocrates c’était pire, les socialistes mettent la pression » me dit Facion, compositeur de dubstep symphonique avec voix lyrique. « Ah ya de la pression là ? » je réponds.
Les policiers ne servent pas à grand chose à part bouger des plots, et nous empêcher nous, suisses, de nous garer sur le parking de l’ambassade suisse.
Le lendemain matin on rencontre la haute société albanaise avec Alket Islami et Miss Albania 2010, pour parler parapente, le hobby de mon ami. C’est la grande classe, je suis en tongues.
Finalement je quitte Adrian pour partir vers la Macédoine. Après bakchich et fouille à la frontière je me fais taxer 20e par 4 albanais sournois (il fallait bien que ça arrive hein)…

La Macédoine ! Et bien Ohrid est sympa vu de la colline où je suis perché mais ça harcèle pour proposer logement & co. Ca dérange un peu mais il font ce qu’ils peuvent pour vivre, et comme la Grèce, à défaut d’avoir été isolés pendant plusieurs décennies comme l’Albanie, ils ont perdu l’habitude de cultiver la terre. Donc « s’ils n’ont pas de travail, il crèvent de faim, pour de vrai », me dit Mile, chauffeur de taxi.
Après une nuit à Bitola dans un champ apparemment militaire, je me remets de mon lever précipité pour cause de troupe en footing. Pas vu pas pris.

Et j’arrive en Grèce ! Grâce à un jeune fermier dont la soeur est née le même jour que moi, c’est fou. Amyndeo, un lac, un vin local. Je dors et je pars pour le Mont Olympe au pied duquel je suis maintenant.
Le temps n’est pas top, et le sommet verglacé et partiellement enneigé. Je verrai demain si je le tente, je sors en ville tout à l’heure chercher de l’information. Ce serait un beau souvenir d’anniversaire.

Ensuite ce sera sans doute Bulgarie, Roumanie, côte de la mer Noire et Istanbul.

Bonne route à tous !

Published by Le voyage en Europe

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.